Accueil / Articles / Planification et ressources
Les ressources et leur optimisation en planification de chantier
Les ressources et leur optimisation en planification de chantier

Planification et ressources

La lecture préalable de l’article sur le planning est conseillée afin de comprendre les notions abordées ici.

Le planning a pour but d’organiser dans le temps la réalisation des travaux en organisant les durées de chaque tache et leurs liaisons afin d’optimiser les délais d’intervention et de réduire les coûts de construction.

Optimiser les délais est facile à comprendre : si l’intervention de chaque entreprise et l’organisation temporelle de chaque tache est maîtrisée, alors le délai global est fiabilisé.

En revanche, comment un planning peut-il permettre de réduire les coûts de construction ? C’est là qu’on commence à parler de ressources.

Qu’est ce qu’une ressource ?

D’une manière générale, une ressource qualifie « ce qui va être consommé au cours de la réalisation d’une tâche ». Ce peut être du matériel, des matériaux, mais également de la main d’oeuvre. Optimiser l’utilisation des ressources vise à rationaliser leurs affectations pour chaque tache en associant à chaque ouvrage la bonne quantité de ressources.

Analyser l’emploi des ressources

Pour comprendre le phénomène permettant de réduire les frais de chantier grâce aux ressources, commençons par comprendre comment analyser un diagramme de Gantt et comment transcrire l’utilisation de ressources en histogramme.

Le diagramme de Gantt

Le diagramme de Gantt
Chaque barre colorée représente une tache

Le nom de la tache est situé dans la colonne de gauche. Vous voyez ensuite deux colonnes, correspondant aux ressources associées à chaque tache :

  • Les ouvriers : ressource humaine,
  • Les coffrages : ressource matérielle,

Dans un premier temps, voyons comment dresser un histogramme d’utilisation de la main d’oeuvre. Il s’agit ici de cumuler les effectifs de toutes les taches en cours à une date donnée.

L’histogramme d’utilisation des ressources

En reportant pour chaque jour de notre planning le nombre d’ouvriers associé aux taches, il devient aisé de cumuler les effectifs affectés au chantier sous la forme d’un histogramme :

Graphique d'utilisation des ressources
Cumul des ressources humaines utilisées pour chaque date sous la forme d’un histogramme

Cet histogramme va permettre de tirer plusieurs conclusions :

Le même travail doit être mené avec toutes les ressources affectées au projet. Voici donc le résultat pour les ressources matérielles : les coffrages.

Graphique des ressources matérielles
Cumul des ressources matérielles utilisées pour chaque date sous la forme d’un histogramme

On remarquera que les pics et creux d’affectation de chaque ressource ne se situent pas nécessairement aux mêmes dates. La difficulté résidera donc dans la priorisation des ressources à équilibrer.

Pourquoi lisser l’emploi des ressources ?

Reprenons notre courbe de main d’oeuvre :

Effectif moyen sur courbe de main d'oeuvre

La moyenne de notre effectif est de 7 ouvriers. Dans notre exemple, le planning a été dressé sur 16 jours.

 

Pensez-vous qu’un conducteur de travaux modifiera continuellement l’effectif de son chantier au cours de ces 16 jours ? Bien sûr que non, il a déjà bien assez d’autres choses à organiser !

Ce qui va donc se passer est qu’il décidera d’affecter 7 ouvriers (ou peut être plus !) sur la durée du cycle, soit 16 jours.

Or, le besoin réel en ouvriers est de 4 en jour 10 et 2 en jours 12 à 16. Que vont faire les 5 ouvriers en trop ? Et bien… ils seront en trop, tout simplement ! Mais vous les payerez tout de même !

Une ressource sous-utilisée occasionnera une perte sèche pour votre chantier.

Mais le problème ne se limite pas à cette sous-occupation. En jours 1 à 9, les ouvriers seront sur-occupés. Deux solutions :

  • ils arriveront à assumer la surcharge de travail en réalisant des heures supplémentaires,
  • ils n’y arriveront pas : la surcharge de travail sera reportée sur les jours suivants, et le chantier prendra du retard

Une ressource sur-utilisée engendrera soit un retard de livraison, soit des heures supplémentaires (dont le paiement doit légalement être majoré en France, conduisant à une augmentation du taux horaire).

Le raisonnement tient également pour les coffrages : vous n’allez pas faire venir des banches sur votre chantier pour les renvoyer un jour plus tard. C’est ingérable et parfaitement aberrant !

Comment définir la quantité de ressources à allouer à une tache ?

Dans le cas des ressources humaines, c’est à dire la main d’œuvre , il est impératif de bien comprendre la formule permettant de les quantifier.

Définissons plusieurs notions :

« Effectif » = Effectif moyen attribué à une tâche du planning = Nombre d’ouvriers d’une tâche.

« Durée » = Durée en jours associée à une tâche

« Quantité » = Quantité totale d’ouvrages associée à une tâche, issue du sous-détail de votre métré opérationnel décomposé par niveau et par élément (exemple : 150 m² de dalle au R+1).

« T.U. » = Temps Unitaire associé à la tâche = Temps de main d’œuvre nécessaire à la réalisation d’une unité de l’ouvrage associé (exemple : 0,8 heures par m² de dalle).

« Amplitude » = Amplitude nominale de travail d’un ouvrier au cours d’une journée (exemple : 8 heures par jour).

La formule pour définir la quantité de ressources associée à une tache

Maintenant que nous avons défini ces notions, voici la formule qui les relie :

Effectif = (Quantité x T.U.) / (Amplitude x Durée)

Vérifions avec un exemple :

Une tâche nommée « Voiles du R+1 » représente la réalisation de 2000 m² de murs. La durée est de 10 jours. Le temps unitaire est de 0,7 heures / m². Les ouvriers travaillent 7 heures par jour.

Commençons par calculer le total d’heures associé à la tâche :

Quantité x T.U. = 2000 m² x 0,7 heures / m² = 1400 heures

Calculons la seconde partie de l’équation :

Amplitude x Durée = 7 h/jour/ouvrier x 10 jours = 70 heures/ouvrier

Enfin, divisons le premier résultat par le deuxième.

Eff =(Quantité x T.U.)÷ (Amplitude x Durée)

Eff = 1400 heures ÷ 70 heures/ouvrier

Eff = 20 ouvriers

Au-delà de cette formule qu’il est impératif de connaître par cœur, il faut bien comprendre un chose : l’effectif associé à une tâche n’est pas une donnée d’entrée mais bien le résultat d’un calcul.

Ce n’est pas votre effectif qui définit la durée de la tâche mais bien l’inverse :

Le nombre d’ouvriers affecté à une tâche doit toujours être considéré comme une variable.

C’est à vous de vous adapter, pas au client !

Gommez de votre esprit l’idée que c’est votre nombre d’ouvriers disponible qui définira la durée de votre tâche, car en raisonnant de la sorte vous considérez que c’est à vous de décider quelle sera la durée du chantier et non au client. L’objectif qui motive mes travaux et mes livres étant de satisfaire au mieux le client il est donc primordial de raisonner dans ce sens : c’est à vous d’adapter les ressources de votre chantier pour atteindre les objectifs fixés par le client.

Evidemment il est nécessaire de nuancer le propos. En effet selon la taille de votre entreprise vous n’aurez pas forcément accès à des ressources humaines illimitées. Personne n’y a accès d’ailleurs, et il n’est parfois pas possible de renforcer ses effectifs par du travail temporaire en raison de nombreux facteurs extérieurs potentiels qui ne sont pas forcément maîtrisables.

Comment planifier en optimisant les ressources ?

Pour continuer, je vous invite à consulter les articles dédiés à la planification ainsi que les vidéos extraites du livre PREPARER UN CHANTIER DE BATIMENT.

Faire un planning de chantier
Faire un planning de chantier
Le budget main d'oeuvre d'un chantier
Le budget main d’oeuvre d’un chantier

Cet article est inspiré du livre
PREPARER UN CHANTIER DE BATIMENT

preparer-un-chantier-de-batiment 
  • 1 Livre complet
  • 1 Cahier d'exercices
  • 1 an de vidéos
  • 1 épreuve de 90 questions
  • 1 attestation d'aptitude à la clé
  • Livré en une minute dans votre boite mail !

Paiement sécurisé par stripe-paiement Je préfère utiliser Paypal

En commandant, vous acceptez les conditions générales de vente et d'utilisation et le renoncement à votre droit de rétractation dû à la nature numérique et personnalisée du produit.

  •  
    129
    Shares
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A propos de Clément VALENTE

Clément VALENTE est ingénieur méthodes expert en préparation de chantier depuis plus de 10 ans, formateur dans plusieurs écoles supérieures et instituts de formation, je suis également l'auteur des livres PRÉPARER UN CHANTIER DE BÂTIMENT et BIM & BTP / Construire grâce à la maquette numérique.

A lire également

L'examen d'adéquation de grue

L’examen d’adéquation de grue

Table des matières[...]La version complète de cette vidéo est réservée aux lecteurs de PRÉPARER UN …

La saturation de grue

La saturation de grue

Table des matières[...]La version complète de cette vidéo est réservée aux lecteurs de PRÉPARER UN …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *