Accueil / Vidéos de Préparation de Chantier / Faire un planning de chantier

Faire un planning de chantier

Aujourd’hui nous allons découvrir comment réaliser un Planning pour un chantier de BTP à l’aide du logiciel Microsoft PROJECT.

Au préalable, voici quelques notions de base sur la planification.

Il existe plusieurs formes de planning :

  • Le planning PERT
  • Le planning « chemin de fer »
  • Le diagramme de GANTT

Dans le BTP, c’est le diagramme de GANTT qui est communément employé car sa lecture correspond le plus aux besoins du secteur.

Un planning est donc généralement constitué de 2 parties accolées :

  • Un descriptif des tâches, indiquant la désignation, les dates et la durée
  • La représentation graphique de cette tâche dans le diagramme de GANTT

Plusieurs logiciels permettent de créer un diagramme de GANTT de manière efficace. J’aborderai ici le logiciel Microsoft PROJECT.

Voyons maintenant comment créer un planning.

La première étape consiste à établir le listing des tâches, niveau par niveau, bâtiment par bâtiment.

Pour plus de précision, votre planning devra se décomposer en ouvrages élémentaires, tels que les voiles, les poteaux, les poutres et les planchers.

Une fois votre listing de tâches créé, commencez par attribuer une durée arbitraire de 5 jours à chacune des tâches. Cette durée arbitraire de 5 jours n’a aucune justification et sera ensuite effacée, mais elle a pour but dans un premier temps de dilater l’affichage des barres dans le diagramme de Gantt afin d’y voir plus clair !

Nous allons maintenant créer les liaisons entre les tâches.

Qu’est-ce qu’une liaison ? Il s’agit de la fonctionnalité de base d’un logiciel de planning, qui permet de lier les tâches entre elles, afin de créer un « chemin » entre plusieurs taches. Grace à ces liaisons, la modification de la durée d’une tâche entrainera le déplacement dans le temps des tâches qui lui succèdent.

Microsoft PROJECT permet de créer ce chemin grâce à la colonne « Prédécesseur ». Dans cette colonne, nous allons inscrire le numéro unique la tâche à laquelle nous souhaitons nous lier.

Par exemple, pour lier ma tache n°5 à ma tache n°4, j’inscrit dans la colonne « Prédécesseur » de ma tache 5 le numéro « 4 ».

Il existe 4 types de liaisons, exprimées sous la forme de deux lettres. La première lettre fait référence à la tâche « Prédécesseur », la seconde lettre fait référence à la tache que l’on souhaite lier.

Les combinaisons utilisent 2 lettres :

  • « D » comme « Début »
  • « F » comme « Fin »

Dans notre exemple en tache 5, il est donc possible d’obtenir 4 combinaisons :

  • « 4 FD » signifie « La fin de la tache 4 conditionne le début de la tâche 5 ». Il s’agit de liaison par défaut, qui a automatiquement été créé lorsque l’on a simplement saisi « 4 » dans la colonne « Prédécesseur »
  • « 4 DF » signifie l’inverse : Le début de la tache 4 est égal à la fin de la tache 5. Ceci permet de créer un « Rétro-planning »
  • « 4 DD » signifie que les 2 taches ont la même date de début
  • « 4 FF » signifie que les 2 taches ont la même date de fin

A cela s’ajoute la possibilité de créer une valeur de décalage dans le temps, négative ou positive.

Par exemple, nous pourrions écrire « 4 FD + 5 jours », ou encore « 4 FF - 3 jours ».

Maintenant créons nos liaisons intelligemment. Adoptons pour cela une logique « de chantier » et raisonnons en termes d’équipes

Notre équipe de « voiles » ne pourra pas être à plusieurs endroits au même moment. Nous pouvons donc lier les tâches « Voiles » entre elles à l’aide de liaisons de type « Fin-Début » ou « FD ».

Il en va de même avec les équipes de dalles.

Pour combiner les équipes de dalles et les équipes de voiles, il faut penser à la  « rotation de banches » et au « cycle de réalisation ».

Prenons une hypothèse : pour pouvoir commencer à coffrer le premier plancher haut, il faut que les voiles soient terminés de moitié sur le niveau. Nous pouvons donc ajouter un prédécesseur sur la première tâche de Plancher de type « DD + 50% » ou « FD – 50% », ce qui revient au même.

Vous allez ainsi pouvoir bâtir le squelette de votre planning et intégrer toutes les contraintes de planification.

Pour l’étape suivante, nous allons quitter Microsoft PROJECT un instant et nous concentrer sur le calcul des durées.

Prenons dans un premier temps les résultats de votre métré opérationnel. Vous êtes capable de donner la quantité totale d’ouvrages élémentaires pour chaque niveau.

[...]

La version complète de cette vidéo est réservée aux lecteurs de PRÉPARER UN CHANTIER DE BÂTIMENT

 

Préparer un Chantier de Bâtiment

Livré en une minute dans votre boite mail !

Paiement sécurisé par stripe-paiement

Je préfère utiliser Paypal


En commandant, vous acceptez les conditions générales de vente et d'utilisation et le renoncement à votre droit de rétractation dû à la nature numérique et personnalisée du produit.

 

Vous avez déjà acheté l'ouvrage ?

La version intégrale de la vidéo vous est accessible après connexion sur le site officiel des vidéos : https://preparationdechantier.com/connexion
Utilisez les identifiants reçus par mail suite à l'achat.

 

 

  •  
    525
    Shares
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A propos de Clément VALENTE

Clément VALENTE est ingénieur méthodes expert en préparation de chantier depuis plus de 10 ans, formateur dans plusieurs écoles supérieures et instituts de formation, je suis également l’auteur des livres PRÉPARER UN CHANTIER DE BÂTIMENT et BIM & BTP / Construire grâce à la maquette numérique.

A lire également

Faire une rotation de banches

Faire une rotation de banches

Aujourd’hui nous allons découvrir comment réaliser une rotation de banches à l’aide du logiciel AutoCAD …

Le budget main d'oeuvre d'un chantier

Le budget main d’oeuvre

Aujourd’hui nous allons découvrir comment réaliser un « BUDGET MAIN D’OEUVRE ». Au préalable, il est important …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *